LIVRES SPIRITES - CENTRO ESPIRITA
Genève- Centre d'Informations Spirite et Coordinations des Œuvres
Accueil

Le Spiritisme à sa plus simple expression



Agenda ou programme du mois.

 

« Il n’y a de foi inébranlable que celle qui peut regarder la raison face à face »

C’est en tant qu’Esprit que chaque créature a été créée et est destinée à évoluer, vers plus de CONNAISSANCE(de soi et du monde).

Pour réaliser cette progression, nous avons le libre arbitre, c’est-à-dire la liberté et la responsabilité de vivre et choisir, mais nous sommes aussi liés à la loi de Cause et Effet(action/réaction)- très souvent confondu avec pécher et punition.

Cette loi universelle conduit au progrès, puis à la conscience.

Pour progresser et combler d'éventuelles lacunes, les esprits peuvent et doivent s’incarner.

Chaque humain sur Terre est l’un de ces esprits incarnés. C’est-à-dire temporairement lié à un corps de matière.

La naissance provoque une amnésie, ainsi les actes de la vie présente restent spontanés et non pas guidés par la mémoire des vies passés.

Chacun peut découvrir les raisons de son incarnation en analysant ses penchants. La vie terrestre est un temps d’apprentissage et de probation destiné à réajuster cette connexion avec l'AMOUR.

Une personne peut se réincarner plusieurs fois. Le nombre et les conditions des incarnations dépendent de la manière dont elle a choisi de progresser.

Les conditions de la vie sur la Terre découlent et son liés au situations précédentes à la naissance et également des décisions prises en cours de la vie présente.

Selon le spiritisme, l’être humain serait schématiquement constitué de trois éléments:


le corps physique - les différentes matières organiques, les os, les muscles, le sang, etc;

l'esprit- la personnalité, l’intelligence, la conscience, les connaissances, la volonté, l'amour, la haine, etc;

le périsprit- l’énergie qui met en mouvement les muscles, le cœur, la respiration,... et qui détermine la force du corps, sa vigueur, sa santé.

Au moment de la fécondation, les trois éléments se (re)trouveraient intimement liés. Après le décès, le corps serait dissout et recyclé par la nature, l’esprit survivrait et l’énergie resterait systématiquement attachée à l’esprit (d’où son nom de périsprit ou aura). Comme cette énergie possèderait la faculté d’agir sur la matière (puisqu’elle animait le corps physique), alors elle pourrait encore être utilisée par l’esprit pour s’exprimer.

Après le décès, la position occupée dans la vie spirituelle correspondra également à son degré de conscience des lois que régissent ces apprentissages, de son équilibre et sa capacité d'assimilation du principe évolutif où l'Amour est le principal acteur.

Les esprits non incarnés peuvent communiquer avec l’humanité.

L’objectif de cette communication avec l’au-delà est double.
Premièrement, donner la preuve que la vie continue et deuxièmement en tirer un enseignement pratique. Les esprits arrivés à un haut niveau de connaissance, témoignent de leur équilibre et enseignent comment atteindre une paix semblable. Les esprits encore peu conscients ou évolués sollicitent des conseils et attestent de la souffrance causée par leur manque de conscience, d’amour et de charité.

Les phénomènes comme: les visions, les prémonitions, les divinations, « les miracles » ou même l’occultisme, sont présents dans nos vie depuis toujours.
Le Spiritisme ne les provoquent pas, ne les produisent pas, ne les évoquent pas, au contraire, nous essayons de les étudier au lieu de les ignorer ou sacraliser et ainsi selon leurs sources, nous nous efforçons à les comprendre, les expliquer ou les démentir.


Les spirites croient que Dieu a créé l'homme sous la forme d’un esprit.
C’est en tant qu’esprit que chaque créature est destinée à évoluer vers toujours plus d’amour et d’équilibre.

Pour réaliser ce processus d'apprentissage, il y a un cadre:

L’expérimentation et le libre arbitre, c’est-à-dire, la liberté d’expérimenter et la responsabilité de nos actes.

Cette loi d'AMOUR universelle conduit par la pratique à la compréhension, puisqu’on expérimente les situations, on les assimile et on les intègre, pour arriver à une connaissance parfaite de nous-même et le respect des autres. 

Dieu a simplement prescrit aux hommes de l’AIMER,

de s’AIMER et d’AIMER leurs semblables.

C’est-à-dire de faire pour les autres ce que nous voudrions qu’ils fassent pour nous. 

À ce titre, Jésus de Nazareth représente un modèle.

Le Spiritisme n'a pas de culte, ni dogme, ni rituels (bougies, chants, danses, mantras, tarots, bains,  etc.),

ni hiérarchie; il ne fait pas de prosélytisme,

il ne cherche ni à convaincre, ni à imposer ces idées,

ne demande pas d'ARGENT ni AUCUNE forme de payement.


Il respect chez tous la liberté de conscience car, toute croyance est respectable à partir du moment où elle conduit l’ÊTRE vers la tolérance et rend l'humanité meilleur.

Sur ce site, vous allez trouver les informations sur le Spiritisme et ses recherches; afin de rester intègre à nos convictions, nous allons aborder ici les trois aspects de nos études:

* la Philosophie,
* la Religion et
* la Recherche Scientifique.


Quelques slogans du spiritisme :

«Naître, mourir, renaître encore et progresser sans cesse, telle est la Loi» Allan Kardec

«Donnez gratuitement ce que vous avez reçu gratuitement»

« Le spiritisme est un trait d'union entre la matière et les esprits»

« Hors la charité point de salut. » (slogan le plus courant)

 
Pour pouvoir aborder avec sérénité ce travail, nous avons décidé d’intégrer en un seul site tous les travailleurs de ce chantier immense et diversifié qu'est l’étude spirite...

"...* Que celui qui se dédie à la philosophie en agrandisse les postulats ;
* que celui qui se consacre à la religion en divinise les aspirations ;
* que celui qui s'adonne à la science en cultive la dignité.

Personne ne doit être réduit dans ses désirs de construction et de production…"


Bonne lecture!



* Sous le nom de CISCO « Centre d'Informations Spirite et Coordinations des Oeuvres" est constituée une association civile, culturelle et philanthropique, à but non lucratif, au sens des art. 60 et suivants du Code Civil Suisse.




"Lembra-te de que falando ou silenciando, sempre é possível fazer algum bem." Chico Xavier
AccueilEvénementsLivres & BrochuresCollection TémoignagesA Coeur OuvertContacts